Menu

Les politiques s’intéressent de plus en plus à la santé

septembre 29, 2016 - Santé
Les politiques s’intéressent de plus en plus à la santé

Ce secteur quelque peu délaissé au fil des années retrouve l’attention du gouvernement qui a eu le souhait de débloquer un montant plus important. Par conséquent, une hausse des dépenses est au programme.

700 millions d’euros supplémentaires pour le secteur de la santé

Alors que la Cour des comptes a demandé à l’État de maintenir les efforts concernant la maîtrise des dépenses, le gouvernement a pris la décision d’augmenter celles allouées à la santé des Français. L’objectif de progression a donc été rehaussé de 2.1%, ce pourcentage peut apparaître comme très faible, mais il n’est pas anodin. Pour l’année prochaine, la ministre, Marisol Touraine s’attend à un renfort conséquent de 700 millions d’euros.

La santé devient l’une des priorités de tous les citoyens

Les Français accordent une attention particulière à leur santé, ce secteur a même grimpé sur l’échelle des priorités. Le gouvernement mené par François Hollande a multiplié les mesures ces dernières années afin d’optimiser l’accès aux soins. Nombreux sont ceux qui ne peuvent pas se soigner correctement faute de moyens financiers. De plus, ce domaine est épaulé par les technologies comme l’émergence des applications mobiles. Elles permettent de suivre quelques informations avec aisance, les internautes sont donc beaucoup plus nombreux à s’attarder sur leur santé.

Une hausse non négligeable qui est finalement plus forte que celle de l’Ondam

Il est important de préciser que l’Ondam (Objectif national de dépenses d’assurance maladie) était fixé à seulement 1.75% pour 2017. Le gouvernement a donc pris la décision de l’augmenter. En parallèle, d’autres mesures sont annoncées pour le secteur de la santé avec, par exemple, une éventuelle hausse de 15% du prix du tabac à rouler. C’est un projet énoncé par la Sécurité sociale qui serait susceptible d’entrée en vigueur l’année prochaine.