Menu

Assurance pour les professionnels : est-ce obligatoire ?

novembre 30, 2018 - Matériel professionnel
Assurance pour les professionnels : est-ce obligatoire ?

Les assurances destinées aux professionnels se déclinent en deux catégories : d’une part, les facultatives, mais parfois conseillées. D'autre part, les obligatoires. Pour éviter les sanctions prévues par la loi, pour protéger ses employés et assurer la sécurité du matériel en cas de sinistre, il faut prendre un des types d’assurance ci-dessous. Mais avant de signer, prenez le temps de consulter un expert afin de ne pas vous embarrasser de garanties inutiles, mais qui pèseront sur votre budget.

Protégez le matériel informatique

Inutile de rappeler que l’informatique est devenu un maillon indispensable dans toute entreprise. Prendre une assurance risque informatique est fondamental. Vous protégerez l’entreprise aussi bien en cas de destruction du matériel informatique, qu’en cas d’attaque de pirates causant la divulgation des données de clients. Pour rappel, la loi interdit la divulgation de données personnelles. Ainsi, la propagation de telles informations peut se terminer par un procès et de lourdes amendes infligées à votre société. Certaines polices d’assurance incluent une extension de la protection y compris en cas de faillite de l’entreprise.

Assurez les biens professionnels

Passer par un courtier en assurance professionnelle est le meilleur moyen d’assurer les biens professionnels. Le rôle de cette assurance est de se prémunir contre les soucis liés à la météorologie tels que les inondations ou les insolations. L’assurance professionnelle couvre également la société en cas d’incendie et de cambriolage. Un des avantages de ce contrat est qu’il est souvent lié à l’assurance locale professionnelle. Doter les biens professionnels d’une assurance permet d’éviter d’engloutir de fortes sommes d’argent pour financer, par exemple, la réfection des locaux totalement ou partiellement détruits. 

N’oubliez pas que cette assurance est une contrainte légale imposée par la loi 89-462 de juillet 1989. Une fois votre entreprise équipée de cette couverture, vous serez indemnisé dans les cinq jours suivant un éventuel sinistre. Mais pour en bénéficier, veillez à conserver une liste actualisée des biens stockés dans les locaux de votre entreprise. Conservez également les factures.

Assurez les véhicules à moteur

Cette protection permet aux professionnels de garantir qu’en cas de sinistre impliquant n’importe quel véhicule automobile : moto, auto, camion, engins agricoles… En termes de finance, la couverture protège aussi les conducteurs qui pourraient être au volant des véhicules accidentés. Sont également couverts les tiers impliqués dans un accident dans lequel la responsabilité de votre entreprise serait établie.