Menu

Veillez à avoir un casque de moto homologué, même le jour de l’examen

novembre 12, 2019 - Loisirs
Veillez à avoir un casque de moto homologué, même le jour de l’examen

Depuis la réforme de 2013, chaque motard doit être équipé comme il se doit. Alors avant d’enfourcher votre bécane, il est impératif de ne pas oublier votre équipement de protection individuelle, notamment un casque homologué. Cela sera bientôt valable aussi si vous vous présentez à l’examen. Donc, si vous n’avez pas encore votre casque ou si vous n’êtes pas sûr de son homologation, il est indispensable d’en acquérir un assez rapidement. 

Des certifications à respecter

Pour être en règle avec la loi, il ne suffit pas seulement de porter un casque. Non. Il faut bénéficier d’un casque homologué NF ou E22, comprenant des bandes réfléchissantes sur les côtés. Vous devez aussi avoir des gants de moto de protection certifiés CE et aussi un gilet de haute visibilité. Les gants et le casque sont de véritables protections en cas de chute et de glissade. Avec un casque moto de qualité, vous serez protégé de manière optimale, et n’oubliez jamais qu’il pourrait vous sauver la vie un jour. 

Des équipements obligatoires le jour J

Alors si vous devez passer votre permis moto l’année prochaine, vous devrez vous munir d’autres équipements. Ces derniers ne sont pas encore obligatoires, juste recommandés, mais il vous faudra par exemple, des chaussures hautes, bottes, pantalons, vestes, blousons voire même des airbags certifiés CE. A contrario, vous risquez l’annulation de votre examen. Ces recommandations ont pour objectif de vous transmettre les bons réflexes. En effet, de nombreux partenariats ont été mis en place avec les moto-écoles, afin que les futurs motards adoptent aussitôt la bonne attitude. 

Une réglementation visant le renforcement de la sécurité routière

Avoir un équipement de moto de qualité peut vous sauver la vie, alors mieux vaut respecter cette nouvelle réforme. D’ailleurs, ces prévisions pourraient aider à renforcer la sécurité routière, car le nombre de motocyclistes tués sur la route est toujours trop élevé. En effet, pour l’année 2018, il y a eu 756 morts, ce qui est loin d’être une glorieuse statistique. Alors, pour essayer de remédier à cette problématique grave, le Comité Interministériel de la Sécurité Routière a décidé de faire évoluer la réglementation moto, c’est pourquoi 18 nouvelles mesures ont été annoncées. Celles-ci devraient être applicables sous peu. Autant vous y faire tout de suite…