Menu

Savez-vous ce qu’est la photographie plasticienne ?

juin 4, 2020 - Formation
Savez-vous ce qu’est la photographie plasticienne ?

L’art contemporain regroupe diverses disciplines artistiques, dont la photographie plasticienne. Peu de personnes connaissent ce que c’est exactement et ce qui la différencie de la photographie traditionnelle. Découvrez-en davantage sur le sujet à travers la suite de cet article.

Photographie plasticienne : de quoi s’agit-il ?

La photographie plasticienne, comme son nom le laisse paraître, associe deux disciplines artistiques : la photographie et l’art plastique. La pratique consiste à faire usage des différentes techniques de photographie pour de la création plastique et esthétique. Pour cela, l’artiste retouche et manipule l’image par l’intermédiaire de peinture et de dessin ou par l’utilisation de matières comme le papier, le bois… Il lui arrive également de créer le sujet ou l’objet à photographier en se servant de ses talents d’artistes plasticiens. En d’autres termes, il met en scène l’espace ainsi que tous les acteurs le composant à travers un décor savamment élaboré. Il peut ainsi faire de la peinture, de la sculpture et toutes les créations possibles en art plastique pour la représentation visuelle.

Petite histoire de la photographie plasticienne

La photographie plasticienne est apparue vers les années 80, à partir du moment où les images photographiques se font attribuer des propriétés ou caractéristiques nouvelles. Par conséquent, elle a obtenu le statut d’œuvre d’art. La discipline commence alors à prendre sa place dans le marché de l’art. Une première exposition qui lui est spécialement consacrée a été organisée par Michel Nuridsany dans la ville des lumières en 1980. L’événement intitulé « ils se disent peintres, ils se disent photographes » en dit déjà long sur l’exposition. Cette dernière a d’ailleurs suscité la curiosité de nombreux amateurs d’art. 9 ans après ce premier événement, deux autres expositions ont été mises en place. Jean François Chevrier, un historien de l’art en fut à l’origine. Vers la fin des années 90, le terme photographie plasticienne a été forgé par une certaine Dominique Baqué, une historienne française.